Poésie : Aline

Titre : Aline

Poète : Arsène Houssaye (1815-1896)

Recueil : Les sentiers perdus (1841).

J'ai vu sur la colline,
Pieds nus, cheveux au vent,
Aline
Qui s'en allait rêvant.

Les roses éphémères
Couronnaient son beau front.
Chimères
Qui s'évanouiront.

J'ai vu sur la colline,
Le sein tout palpitant,
Aline
Qui s'en allait chantant.

Riant de la rebelle,
Un soldat avait pris
La belle :
L'innocence a son prix.

J'ai vu sur la colline,
Son chagrin était grand !
Aline
Qui s'en allait pleurant.

Le soldat infidèle
Buvait, en vert galant,
Loin d'elle,
L'amour et le vin blanc.

J'ai vu sur la colline
Une fosse au printemps :
Aline
Y dormait pour longtemps.

Revint le mauvais hôte
Au seuil qu'il assiégea ;
Bien haute
L'herbe y poussait déjà.

Arsène Houssaye.