Poésie : Qui pleure à ma porte à la fin du jour ?

Titre : Qui pleure à ma porte à la fin du jour ?

Poète : Charles Guérin (1873-1907)

Recueil : Le cœur solitaire (1896).

Qui pleure à ma porte à la fin du jour ?
Ouvre : c'est l'Amour.

Quel est ce front pâle à ma vitre noire ?
Ouvre : c'est la Gloire.

On frappe. Qui frappe et frappe si fort ?
Ouvre : c'est la Mort.

Charles Guérin.