Poésie : Ariette dauphinoise

Titre : Ariette dauphinoise.

Poète : Charles Le Goffic (1863-1932)

Recueil : Impressions et souvenirs (1922).

De Montmaure à Lus,
Dans l'ombre, à toute heure,
On dirait que pleure
Un glas lent, un glas...

Mais, au Vapellas,
Mon cœur, comme en rêve,
Croit ouïr sans trêve
Un clair angélus.

— Quel est ce rébus ?
Dites-vous, Nanette,
Ma fine brunette
Aux beaux yeux lilas.

— C'est qu'au Vapellas
Vous m'aimiez encore,
Et c'est qu'à Montmaure
Vous ne m'aimiez plus.

Charles Le Goffic.