Poésie : Mon Roi, s'il est ainsi que des choses futures

Titre : Mon Roi, s'il est ainsi que des choses futures

Poète : François de Malherbe (1555-1628)

Recueil : Poésies livre IV.

Au roi Henri Le Grand.

1607 ou 1608.

Mon roi, s'il est ainsi que des choses futures
L'école d'Apollon apprend la vérité,
Quel ordre merveilleux de belles aventures
Va combler de lauriers votre postérité !

Que vos jeunes lions vont amasser de proie,
Soit qu'aux rives du Tage ils portent leurs combats,
Soit que de l'Orient mettant l'empire bas
Ils veuillent rebâtir les murailles de Troie !

Ils seront malheureux seulement en un point :
C'est que, si leur courage à leur fortune joint
Avait assujetti l'un et l'autre hémisphère,

Votre gloire est si grande en la bouche de tous,
Que toujours on dira qu'ils ne pouvaient moins faire,
Puisqu'ils avaient l'honneur d'être sortis de vous.

François de Malherbe.