Poésie : Douleur muette

Titre : Douleur muette

Poète : Maurice Rollinat (1846-1903)

Recueil : Les névroses (1883).

À Victor Lalotte.


Pas de larmes extérieures !
Sois le martyr mystérieux ;
Cache ton âme aux curieux
Chaque fois que tu les effleures.

Au fond des musiques mineures
Épanche ton rêve anxieux.
Pas de larmes extérieures !
Sois le martyr mystérieux ;

Tais-toi, jusqu'à ce que tu meures !
Le vrai spleen est silencieux
Et la Conscience a des yeux
Pour pleurer à toutes les heures !
Pas de larmes extérieures ! —

Maurice Rollinat.