Poésie : Sanctus

Titre : Sanctus

Poète : Paul Verlaine (1844-1896)

Recueil : Liturgies intimes (1892).

Saint est l'homme au sortir du baptême,
Petit enfant humble et ne tétant pas même,
Et si pur alors qu'il est la pureté suprême.

Saint est l'homme après l'Eucharistie.
La chair de Jésus a sa chair investie
De force sage et de divine modestie.

Saint l'homme quand clos ses jours débiles,
Dans l'heur et dans le pardon des Saintes Huiles,
Et l'essor soudain vers des séjours enfin tranquilles.

Les cieux sont pleins, Juste, de ta gloire.
La terre en bas vénérera ta mémoire,
Béni soit celui qui vient au Nom qu'il nous faut croire !

Hosanna sur terre et dans les cieux.
Deux fois hosanna pour l'homme glorieux !
Trois fois hosanna pour Dieu miséricordieux.

Paul Verlaine.