Poésie : Épitaphe

Titre : Épitaphe

Poète : Tristan Corbière (1867-1920)

Recueil : Les Amours jaunes (1873).

Sauf les amoureux commençons ou finis
qui veulent commencer par la fin il y
a tant de choses qui finissent par le
commencement que le commencement
commence à finir par être la fin la fin
en sera que les amoureux et autres
finiront par commencer à recommencer par
ce commencement qui aura fini par n'être
que la fin retournée ce qui commencera
par être égal à l'éternité qui n'a ni
fin ni commencement et finira par être
aussi finalement égal à la rotation de
la terre où l'on aura fini par ne
distinguer plus où commence la fin d'où
finit le commencement ce qui est toute
fin de tout commencement égale à tout
commencement de toute fin ce qui est le
commencement final de l'infini défini
par l'indéfini—Égale une épitaphe égale
une préface et réciproquement.


(SAGESSE DES NATIONS)

Tristan Corbière.